Pret personnel

Un jour, il peut arriver un temps où vous aurez besoin d’argent alors que vous n’en avez pas dans l’immédiat. Dans ce cas précis, vous allez devoir procéder à un prêt, surtout si vous avez vraiment besoin de quelque chose.

Peut-être, irez-vous voir vos amis pour leur demander de vous emprunter de l’argent, mais vous pouvez également vous adresser à un organisme de finance, comme la banque par exemple.

Le premier cas est assez difficile à entreprendre, à cause de la confiance, même étant votre ami, il aura surement des doutes sur le remboursement de son argent. La meilleure option est donc le deuxième cas. Et voici donc tout ce qu’il faut savoir sur le prêt personnel.

Qu’est-ce qu’un prêt personnel ?

Un prêt personnel est un crédit accordé à l’emprunteur par une banque ou autre établissement de crédit, à usage personnel, c’est-à-dire, sans justification. L’emprunteur peut donc dépenser la somme d’argent dans ses intérêts personnels.

C’est un système de crédit idéal pour les ménages, afin de faciliter l’achat des biens de consommations et des services, sans pour autant toucher à leur épargne.
Le prêt personnel est idéal pour subvenir à vos besoins pour la réalisation d’un projet concret.

Effectivement, pour réaliser un projet quelconque, il vous faut un fond de départ, la somme qui vous permettra de débuter votre projet. A ce moment, vous aurez besoin de faire un prêt personnel.

Quels sont les différents types de prêt personnel ?

Nous pouvons distinguer deux types de crédit personnel : le prêt personnel affecté et le prêt personnel non affecté.
Le prêt personnel affecté, est un type de prêt où vous allez devoir présenter les justificatifs de vos achats, notamment les factures, pour que l’organisme de crédit puisse vraiment s’assurer de l’utilisation concrète de la somme empruntée.
Le prêt personnel non affecté, par contre, ne demande aucun justificatif.

Quelle est la différence entre ces types de prêt personnel ?
Pour les personnes ayant un projet précis, le prêt personnel affecté est la meilleure offre.

En effet, l’argent que l’organisme met à votre disposition a une finalité précise, et si vous désistez au dernier moment, pour l’achat des matériaux utiles à la réalisation de votre projet, par exemple, une voiture, il est possible d’annuler votre prêt.

Par contre, pour le prêt personnel non affecté, il n’existe aucune annulation possible puisque vos achats ne seront pas justifiés. Cette non-justification entraine aussi le doute de l’organisme.

De ce fait, il appliquera un taux plus élevé que celui du prêt affecté. Mais son avantage vous procure une très grande flexibilité ans vos dépenses.

Qu’en est-il du remboursement ?

Lors de votre prêt, vous allez établir un contrat avec l’organisme, qui stipule que vous allez rembourser la somme emprunte dans un tel ou tel délai.

Le délai minimum de remboursement est de 3 mois. Par contre, le délai maximum n’est pas souvent bien défini, mais en général, il ne doit pas dépasser 84 mois ou 7 ans.

Le remboursement peut se faire mensuellement ou annuellement selon votre accord avec l’organisme. Mais le plus courant est le remboursement mensuel, prélevé sur votre salaire.

Comment bénéficier d’un prêt personnel ?

D’abord, si vous voulez faire un prêt, il faudrait que vous alliez les moyens de le rembourser. C’est ce que l’organisme de crédit va vérifier. Pour l’analyse, il tiendra en compte de votre salaire, de votre emploi et de votre statut bancaire.

En effet, si vous comptez emprunter une grosse somme, alors que la somme à rembourser mensuellement dépasse la somme de votre salaire, cela serait absurde. Il est donc impératif que l’organisme procède à une vérification de votre salaire mensuel par l’intermédiaire de votre fiche de paie.

Par ailleurs, la stabilité de votre emploi est aussi un facteur très important. Même si vous avez les moyens de payer mensuellement la somme à rembourser, êtes-vous sûr de pouvoir le payer jusqu’au délai prévu ? C’est pour cela qu’une vérification de votre ancienneté dans votre travail s’impose.

Si vous êtes un employé récent dans votre société, c’est encore instable, puisqu’il se peut que vous ayez des conflits avec votre directeur, et qui vous pousse à démissionner ou à être renvoyé.
Une personne qui a un interdit bancaire ne peut procéder à un prêt personnel. C’est assez évident, car une personne ayant ce statut a donc un conflit avec la banque. C’est à peu près comme une personne ayant un casier judiciaire. Elle sera toujours considérée comme une personne suspecte et indigne de confiance.

Les intérêts de remboursement et le montant du prêt, comment fonctionnent-ils ?
Il est à noter que les intérêts sont les surplus que l’organisme prélève en échange de votre prêt. C’est en quelques sortent les commissions qu’il soutire.

Le taux d’intérêt varie généralement de 0.5% à 10% selon l’organisme et le somme d’argent que vous allez emprunter.
Cependant, plus la durée du délai de remboursement augmente, plus le taux d’intérêts prendra de l’ampleur.

Vous pouvez emprunter une somme de 200€ et pouvant aller jusqu’à 75.000€, selon vos besoins. C’est un intervalle qui se respecte dans tous les organismes.
A titre d’informations, le taux d’intérêts est de 3% à partir de 10.000€.

Quels sont donc les pièces à fournir pour formuler une demande de prêt personnel ?
Les pièces à fournir sont surtout des dossiers vous concernant qui seront utiles à l’organisme, pour la vérification de votre capacité à payer le prêt. Ce sont notamment : votre pièce d’identité, un justificatif de résidences, votre fiche de paie des trois derniers mois, et votre carte d’identité bancaire.

Ce sont à priori les plus importants à fournir, les autres vous seront communiqués par l’organisme lui-même lorsque vous demanderez des informations.

Qu’est-ce que la CNIL ?

C’est la Commission Nationale de l’Informatique et de la Liberté. C’est une association qui intervient lors d’un refus non justifié de votre demande de prêt personnel.

Elle se chargera donc de la vérification complète de vos dossiers pour donner leurs avis sur le point sur lequel votre dossier a été refusé, et d’en parler à l’organisme si cela n’existe pas.

Dans un autre cas, la CNIL peut être appelée si l’organisme ne répond pas à votre demande dans un délai de 2 mois. En effet, de façon judiciaire, le silence de sa part est considéré comme un refus.

Comment choisir la meilleure offre de prêt personnel ?

Le point le plus important dans le choix d’une offre de prêt personnel est le taux d’intérêt. Il faut savoir choisir l’offre ayant un taux moins élevé pour pouvoir limiter vos dépenses.

Par ailleurs, sachez aussi choisir les services qu’offrent les organismes. Sont-ils intéressants ? Sont-ils rentables ? Quels profits pouvez-vous en tirer ?
Aussi, sachez choisir l’organisme de crédit lui-même.

En effet, il y a une grande concurrence entre les différents organismes, et beaucoup monopolisent le marché, et ce fait affecte ceux qui ne sont pas de taille face à cette grande concurrence. Il est donc possible qu’un organisme puisse faire faillite.

Des propositions d’organisme qui vous seront rentables
Voici donc une liste de quelques organismes qui sauront vous satisfaire dans vos prêts : Cetelem, Sofinco, Cofidis, Cofinoga, Oney, Franfinance et Financo.

Chacun de ces organismes ont leur propre notoriété dans le domaine du crédit, et ont toujours su satisfaire leur clientèle.

Maintenant que vous connaissez tout ce qu’il faut savoir sur le prêt personnel, effectuez vos prêts personnels et n’hésitez pas à en bénéficier les avantages, mais tachez aussi de jauger les inconvénients.